Conférence sur la mission et l'évangélisation


Accueil

La rencontre sur la mission prend fin dans les pas de St Paul



"Paul se trouvait exactement ici," a dit le secrétaire général du COE, le pasteur Samuel Kobia, dans son sermon final sur la colline de Mars le 15 mai 2005

Dimanche, des chrétiens de plus de 100 nations, représentants des Eglises de chaque région du monde et de presque toutes les traditions au sein du christianisme, ont clôturé leur Conférence Mondiale sur la Mission et l'Evangélisation (CME) par une "célébration d'envoi" au centre d'Athènes, sur le site où Saint Paul, l'Apôtre, prononça son sermon aux Athéniens.
Texte intégral

 

Etre missionnaires au milieu des autres religions



Mosquée à Suva, Fidji - pays à majorité chrétienne

13 mai - En tous points du globe, aujourd'hui, la présence de plusieurs religions en une même zone géographique est devenue la norme. Cela ne va pas sans créer de tensions, liées aussi aux enjeux géopolitiques de la mondialisation et aux conflits armés les plus récents. Dans cette situation de confrontation entre traditions religieuses, les chrétiens réunis pour la Conférence Mondiale sur la Mission et l'Evangélisation (CME) du 9 au 16 mai à Athènes s'interrogent sur leurs relations avec les autres religions et sur les évolutions des conceptions au centre de leur mission. Les enjeux du développement du pentecôtisme et de l'évangélisme dans de larges parties du monde interrogent d'ailleurs tout autant les Eglises protestantes historiques. Au point d'occulter l'importance du dialogue interreligieux ?
Texte intégral

Espérer la réconciliation au Proche-Orient



"On ne peut tout simplement pas se permettre de perdre l'espoir"

13 mai - Viola Raheb ne mâche pas ses mots pour dire la violence quotidienne que connaissent les Palestiniens dans les Territoires occupés. C'est aussi une grande inquiétude qui transparaît lorsqu'elle parle de la situation des Eglises chrétiennes en Palestine : "C'est la terre où est née la prédication de l'Evangile et d'où est partie la première mission chrétienne. Mais aujourd'hui, après deux mille ans de présence, le christianisme risque d'y être réduit à un musée. Pour la première fois depuis deux mille ans, le christianisme risque de disparaître de cette terre".
Texte intégral

Plus de photos